C'est avec un immense plaisir qu'une vingtaine d'AFSers se sont retrouvés le dimanche 16 mai pour une randonnée au Pic des Courmettes suivie d'un pique-nique en plein air, sans masque, mais en respectant toutefois les consignes de distanciation.

En dépit des difficultés liées à la pandémie, et notamment aux limitations des voyages, une centaine de jeunes étrangers sont actuellement accueillis en France. Même si leur séjour est soumis à de nombreuses contraintes (cours pas toujours en présentiel, couvre-feu, lieux culturels et restaurants fermés) il n'en demeure pas moins que cette expérience AFS  influera sur leur vie future et que les liens qu'ils tissent avec leur famille d'accueil seront d'autant plus forts qu'ils passent, cette année, beaucoup de temps ensemble.

En dépit de l'impossibilité de se réunir, l'Assemblée Générale devant statuer sur la situation de l'Association à fin 2019 a pu se tenir par visioconférence et correspondance, puisque 103 des 392 adhérents 2019 ont envoyé leur vote par mail ou par courrier.

Françoise Szigeti et Michèle Ruffat, qui ont été actives au sein du C.A. du Cercle, respectivement en tant que Trésorière puis Trésorière adjointe, et en tant que Présidente durant les deux dernières années pour Michèle, ne pouvaient se représenter, ayant accompli le temps maximum prévu dans les Statuts, à savoir 3 mandats de 3 ans. Leur dévouement durant toutes ces années doit être salué, car elles ont beaucoup contribué au développement de l'Association depuis sa création.

Le premier mandat de 3 ans  de Mireille Faudon et Roselyne Batteux venant à expiration, 4 postes d'administrateurs étaient donc disponibles et ont été pourvus à l'issue de l'Assemblée Générale, permettant ainsi au Cercle des Amis AFS de fonctionner avec un effectif complet, soit 12 membres.

La liste des administrateurs ainsi que la nouvelle composition du bureau figurent dans la rubrique "Association" sous-rubrique "Organisation".

La crise sanitaire que vivent actuellement de nombreux pays dans le monde iinflue naturellement sur l'activité d'AFS puisque les échanges de jeunes ont dû être considérablement réduits,  d'une part en raison de la fermeture de certains pays, et d'autre part en raison de la difficulté de trouver des familles d'accueil.

Les jeunes azuréens qui avaient été sélectionnés pour  passer une année AFS aux USA et en Australie ont vu leur départ annulé, ce qui n'a pas manqué de décevoir les bénévoles d'AFS Côte d'Azur, autant que les jeunes eux-mêmes.