Ce site n'étant pas une rubrique nécrologique, nous n'y mentionnons pas habituellement le décès d'anciens AFSers.

Mais à l'heure où Yves Demeer vient de quitter la famille AFS à l'âge de 84 ans,  nous souhaitons rendre un hommage tout particulier à celui qui, dès son retour des US en 1958, fut à l'initiative de la décentralisation de l'AMERICAN FIELD SERVICE, par la création, à l'automne 1958,  en dépit d'une certaine circonspection des instances nationales de l'époque, du Groupe du Nord de l'American Field Service, qui prit le nom de Commission des Echanges Franco-Américains de Lille (C.E.F.A.L). Cet ancrage local prouva très rapidement son utilité, notamment pour la recherche de familles d'accueil et pour les demandes de subventions auprès des administrations ou des privés. En juin 1967 fut donc créé, cette fois en bonne harmonie avec le bureau national, le Comité de soutien du Groupe du Nord de l'American Field Service. 

Nous avons tous lu ce livre, le plus lu au monde après la Bible, et traduit dans plus de 400 langues. Mais il est important de se souvenir qu'Antoine de Saint Exupéry l'a écrit en 1942 à Manhattan où il s'était exilé au début de la guerre. "Le Petit Prince" fut d'abord publié en anglais aux US en 1943, alors que St-Ex s'était engagé comme pilote dans l'armée française. Son avion ayant été abattu au-dessus de la Méditerranée en juillet 1944, il n'a pas été témoin du succès de son livre, publié en France en 1946.

Les valeurs transmises par ce conte pour enfants, telles que l'amitié, la tolérance, la compréhension mutuelle, sont aussi les valeurs qu'AFS s'emploie à  faire perdurer afin de contribuer à la paix dans le monde, comme l'avaient souhaité les ambulanciers de l'American Field Service.

Il n'est donc pas étonnant que deux anciens AFSers, Thierry CHAUNU (AFS 73/74) et Francis DUBOIS (AFS 68/69) aient coopéré avec la Fondation Saint Exupéry et l'Association du Souvenir Français pour permettre la réalisation d'une sculpture du Petit Prince et son installation dans les jardins de la librairie française (Albertine), sur la 5ème avenue.

La visite guidée organisée par le Cercle des Amis AFS a permis à un groupe limité d'adhérents de découvrir l'artiste FAITH RINGGOLD, née en 1930 à Harlem, qui est devenue dans les années 70 une figure de proue du Black Arts Movement. Elle a milité dans plusieurs mouvements féministes et anti-racistes, et par ses oeuvres (peinture, sculpture, quilts), elle a souhaité, à partir des

années 60, célébrer la beauté noire nouvellement revendiquée comme un sujet de fierté par les noirs-américains et aussi décrire une nation divisée par les violences raciales. Certains de ses magnifiques "story quilts", réalisés à partir des années 70, s'inspirent de ses voyages en Europe et notamment en France, et font cohabiter des artistes européens avec des personnages noirs.

Cette année encore, à la veille du MEMORIAL DAY, le CERCLE DES AMIS AFS a été invité à la cérémonie organisée à OMAHA BEACH pour commémorer le souvenir des Américains tombés sur les plages de Normandie en 1944, et plus généralement tous les Américains tués lors des différentes guerres, au nombre desquels on peut compter les volontaires de l'American Field Service qui perdirent la vie au volant de leur ambulance. 

Soucieux de maintenir vivante la mémoire des ambulanciers qui avaient souhaité contribuer à la paix dans le monde en créant l'association d'échanges interculturels AFS, nous répondions bien volontiers, depuis plusieurs années,  à l'invitation  adressée par l'American Battle Monuments Commission qui gère le cimetière américain d'Omaha Beach et organisions un déplacement en Normandie pour ceux de nos membres qui étaient intéressés.